Eesti Konservatiivne Rahvaerakond - Estonie

Eesti Konservatiivne Rahvaerakond - Estonie


 

   

 

Eesti Konservatiivne Rahvaerakond

Le Parti populaire conservateur estonien (EKRE) est un parti conservateur national qui est fondé sur l'idée de la continuité de la République d'Estonie et sur la Constitution de la République d'Estonie, et qui unit les personnes qui défendent l'État-nation, les valeurs traditionnelles de la société et les principes démocratiques.

Le Parti populaire conservateur estonien croit en une Europe des États-nations, où le pouvoir n'est pas concentré entre les mains de la Commission européenne et où les pays décident eux-mêmes de ce qui est le mieux pour eux. Selon le parti, l'Union européenne doit revenir à ses racines, qui sont la coopération économique et non une fédération.

Lors des élections législatives de mars 2019, le parti a obtenu 17,8 % des voix et donc 19 sièges au Riigikogu (parlement). Lors des élections européennes de mai 2019, le parti a obtenu 12,7 % des voix et a remporté un mandat.

Le Parti populaire conservateur estonien est au gouvernement depuis avril 2019 et compte cinq ministres : le ministre de l'intérieur, le ministre des finances, le ministre des affaires rurales, le ministre de l'environnement et le ministre du commerce extérieur et des technologies de l'information.


Jaak MADISON
Eesti Konservatiivne Rahvaerakond - Estonie

          

Jaak Madison est un conservateur national de 29 ans qui a été élu au Parlement européen pour la première fois. Il a déjà été élu deux fois au Parlement national, où il a été vice-président de la commission des affaires de l'Union européenne pendant quatre ans et président de la commission des affaires constitutionnelles pendant deux mois avant de venir au Parlement européen.

Au Parlement européen, il est le membre principal de la commission des affaires étrangères et un membre suppléant de la commission des affaires constitutionnelles (AFCO) et de la commission des libertés civiles (LIBE).

Madison a étudié le marketing et les sciences politiques et étudie actuellement le droit. En plus de sa langue maternelle, l'estonien, il parle l'anglais, le finnois, le suédois et l'allemand.